Frapper à la porte, attendre la réponse…et le soin se passe bien

 

Parmi les techniques enseignées, la plus révolutionnaire, qui pourtant semble bien simple, est de toquer à la porte du résident et d’attendre sa réponse.

Magali Raballand est infirmière de l’EHPAD Les Mimosas de Commequiers (85) qui avance vers le label Humanitude. Diplômée en 2011, elle a remis en question sa pratique professionnelle suite aux formations Humanitude®.
« Avant, je pensais prendre soin des personnes mais en fait, je n’étais centrée que sur la maladie, la pathologie. La formation m’a obligée à revoir le prendre soin global du résident » estime-t-elle.

Parmi les techniques enseignées, une très simple : toquer à la porte du résident et attendre sa réponse.Ce n’était pas une évidence pour cette professionnelle du soin, ça l’est devenu.
L’enjeu : être détecté, accueilli par le résident pour que le soin se passe bien.
Les professionnels dérangés pendant un soin par une entrée « sans attendre la réponse » comprennent vite l’intérêt de patienter ces quelques précieuses secondes derrière la porte.
Le respect du domicile, le respect du choix de l’autre est pourtant reconnu comme nécessaire dans les bonnes pratiques de prendre soin.

Autre enseignement qui a révolutionné les pratiques dans l’EHPAD : verticaliser et re-verticaliser les résidents avec les techniques de manutention relationnelle®. En tant que « référente Humanitude » (Magali Raballand a bénéficié de formations complémentaires aux modules de base qui s’effectuent dans l’EHPAD, auprès des résidents les plus difficiles), elle témoigne de l’évolution du prendre soin des personnes accueillies. Une résidente qui n’était soulevée qu’avec un « lève personne » utilise aujourd’hui le disque de transfert. Les « référents Humanitude » partagent les techniques avec leurs collègues pour pérenniser la qualité d’un prendre soin personnalisé à chaque résident, debout jusqu’au bout !

On ne perd pas de temps, au contraire
Apprendre de nouvelles pratiques bouscule et peut prendre du temps. Toquer et attendre la réponse semble chronophage. Mais être accueilli change complètement la relation et le soin qui suit. « On ne perd pas de temps, au contraire, c’est un gain de temps » estime Magali Raballand.

 

Les commentaires sont clos.