Asshumevie, l’association qui donne le label

Des directeurs d’établissements d’accueil pour personnes fragilisées (âgées, handicapées, malades), de services d’aide et de soins à domicile, des médecins, des cadres de santé qui ont choisi d’implanter les formations à la méthodologie de soin Gineste-Marecsotti® se mobilisent pour les personnes accueillies, les familles, les professionnels pour un projet de société : vivre, vieillir et mourir debout !
Ils ont créé ASSHUMEVIE : Association Humanitude Evaluations et Milieux de Vie.

Malgré les efforts réalisés
Le « 5ème risque » est attendu, la France a ratifié la Convention de l’ONU « Droit et dignité des personnes handicapées » qui met fin à la discrimination par l’âge, et prône la compensation des handicaps dans le projet de vie de chaque personne.
En attendant, malgré les efforts réalisés, des personnes en situation de handicap, âgées, familles et professionnels sont encore en souffrance (maltraitances, épuisements, culpabilités…).
Le secteur de la gérontologie notamment n’est pas assez attractif.
Les modes de financement sont inadaptés car ils « récompensent » la grabatisation.
La culture soignante est encore trop axée sur la « prise en charge », le « faire à la place de ».
La vieillesse ou la situation de handicap rime trop souvent avec souffrance, solitude, grabatisation… sans parler des pathologies neuro-dégénératives.
La vieillesse, le handicap sont souvent considérés comme une maladie.
Aujourd’hui les structures d’accueil sont considérés comme des « maisons de retrait », des milieux de soins (iatrogènes) et pas suffisamment des milieux de vie.
Les personnes vulnérables deviennent des objets de soins et non sujets à part entière.
Le soin curatif reste dominant par rapport à la prévention, au projet de vie et d’intégration sociale, tant en établissement qu’à domicile.

Des réponses expérimentées  via des formations professionnelles

Pour conserver son autonomie, sa liberté de choix, sa citoyenneté, éviter les pertes de chances, la méthodologie de soin Gineste-Marescotti®, qui repose sur la philosophie de soin de l’Humanitude®, apporte des réponses expérimentées via des formations professionnelles continues spécifiques.
L’association ASSHUMEVIE regroupe les utilisateurs de cette méthodologie de soin : professionnels, familles…
Ces professionnels et ces familles ont constaté l’efficience de la méthodologie de soin Gineste-Marescotti®, convaincus que cette approche apporte des réponses aux réalités pré-citées, et souhaitent qu’elle soit reconnue, plus largement répandue et intégrée dans les processus d’évaluations, et dans la formation initiale des professionnels.
Pour éviter le « grand écart » entre les valeurs affichées et la mise en pratique sur le terrain, la méthodologie de soin Gineste-Marescotti® apporte ses techniques et ses outils, comme soutien concret de leur démarche éthique.

Les membres d’ASSHUMEVIE sont des acteurs responsables.
Sur le long terme, l’investissement de la formation proposée, des techniques enseignées est « rentable » économiquement et humainement. Faire autrement aujourd’hui est possible !

Les membres ASSHUMEVIE veulent :
• être force de proposition auprès des pouvoirs publics : visites des expériences, réflexions sur les formations initiales, évaluations des pratiques professionnelles et des résultats,
• accompagner les professionnels en amont et en aval des formations,
• participer à l’évaluation scientifique de la méthodologie de soin elle-même pour la faire évoluer régulièrement,
• avancer vers une « labellisation Humanitude » des établissements et services.

Présidente : Evelyne Gaussens, directrice d’hôpital honoraire
Chargée de mission : Katherine Gardella
Trésorière : Annie de Vivie 
Secrétaire : Marie Roche, représentante des IGM : Instituts de formation Gineste-Marescoti, habilités à enseigner l’Humanitude

Laisser un commentaire