Bravo aux établissements labellisés en 2018

remise_labelAlors que les caméras de télévision pointent surtout les dysfonctionnements, les maltraitances, les manques de moyens, les besoins de financement, beaucoup d’établissements relèvent la tête et s’engagent vers le label Humanitude, 1er label de bientraitance.

 
Ce 8 novembre, lors du 11eme colloque Agevillage/Humanitude, les Labels 2018 ont été attribués à trois Ehpad et renouvelés pour trois autres, en présence de la député Agnès Firmin Le Bodo, de l’adjoint au Défenseur des Droits : Patrick Gohet et de Dominique Libault pilote de la concertation Grand Age et Autonomie en vue d’une loi en 2019.

 

18 établissements sont aujourd’hui labellisés et une centaine sont engagés vers le label
Les labels 2018 ont été attribué après visite sur site à
– l’Ehpad Smith de Lyon de l’association La Pierre Angulaire, Habitat et Humanisme. Les équipes témoignent d’un nouvel élan apporté par la démarche Label, l’impression de renaissance et de parler le même langage en redonnant confiance à chacun, grâce à un  management participatif mettant en valeur l’importance du faire ensemble et du vivre ensemble.
– l’Ehpad « La maison de Jeanne » à Villers Bocage dans le Calvados, établissement public : la qualité de notre prendre soin est repérée et saluée par les familles aussi, témoigne Elise Gambier, directrice et aussi vice-présidente de l’association Asshumevie qui a créé et délivre le label.
– L’Ehpad « Résidence Bon Accueil »  à  Touvois en Loire-Atlantique, établissement privé non lucratif : ceux sont les équipes, très motivées, qui ont voulu et donc obtenu, ce label, souligne la directrice Christine Baconnais.

Un label pérennisé
Trois établissements ont vu leur label renouvelé (au bout de 5 ans) : la Maison de retraite de l’Amitié, à Albi dans le Tarn et les établissements publics hospitaliers « Les Grands Jardins » à Montauban de Bretagne avec « Les Menhirs » à  Médréac en Bretagne.
Cette démarche qualité exigeante mais aussi motivante se pérennise et s’enrichit de magnifiques projets comme les propositions de médiation animale dans ces établissements.
L’enjeu de la verticalité est à affirmer estime Agnès Firmin Le Bodo qui a visité l’Ehpad labellisé de Fauville en Caux.

Faire savoir
Dominique Libaut pilote la concertation Grand Age et Autonomie : il incite les établissements labellisés à faire connaître leur démarche, leurs résultats, leurs fiertés sur la plateforme en ligne.

Patrick Gohet, adjoint au Défenseur des droits, a souhaité visiter ces établissements dans la droite ligne de son dernier avis pour le prochain projet de loi de finance de la Sécurité Sociale et pour lutter contre la maltraitance des personnes dépendantes.

Voici la liste 2018  des structures labellisées sur le site du Label Humanitude et dans l’annuaire d’Agevillage.com.

Comments are closed